Le blanchiment des dents a beau être l’intervention la plus demandée, mais exhiber un sourire blanc éclatant demande plus qu’un simple blanchiment, une bonne hygiène bucco-dentaire est également la clef d’une bouche saine. L’extraction de dent en Tunisie permet de retirer une dent cariée afin de prévenir toute complication comme l’infection.

extraction dent tunisie

Extraction, pour quelles dents ?

Qui parmi nous n’a jamais souffert d’une carie ? Il se trouve que la plupart des adultes âgés entre 20 et 64 ans ont déjà soufferts d’au moins une cavité à l’intérieur d’une dent. Non traitée, la carie peut vite empirer. Parfois, les dégâts causés par les caries ne peuvent être réparés par un comblement, une couronne dentaire ou un traitement du canal radiculaire, c’est là que l’extraction entre en jeu. Lorsqu’une dent est extraite, elle est retirée de la bouche de manière permanente. Les dents infectées doivent également être extraites et les antibiotiques permettent de traiter une infection qui se serait répandue dans la mâchoire, ils ne peuvent toutefois pas combattre l’infection du nerf situé à l’intérieur de la dent. Le retrait de la dent permet de traiter la carie et l’infection, empêchant ainsi l’infection de se répandre dans d’autres zones de la bouche et du corps.

Les dents déchaussées ou qui ne disposent plus de support osseux ou de la gencive sont également candidates à l’extraction, les dents de sagesses incluses le sont également. Lorsque les dents de sagesse (notre 3eme molaire) ne disposent pas d’assez de place, elles peuvent devenir incluses, ce qui veut dire qu’elles sont coincées à l’intérieur de la mâchoire et ne peuvent pas émerger. Les dents de sagesse peuvent également émerger partiellement, généralement à cause d’un manque de place dans la bouche. Les dents de sagesse incluses peuvent provoquer des douleurs, des gonflements et autres complications si elles ne sont pas extraites.

L’extraction des dents est parfois réalisée en préparation pour d’autres interventions ou pour un traitement orthodontique comme la pose d’un appareil dentaire. Les patients souffrant de cancer et ceux qui ont bénéficié d’une transplantation d’organe présentent des risques accrus d’infection et peuvent réaliser l’extraction avant ou après le traitement si ces dents augmentent le risque d’infection durant le traitement ou la guérison. Cela dépend parfois de l’anatomie de l’individu, certaines personnes ont simplement trop de dents pour la taille de leur bouche et les dents sont extraites afin de faire de la place.

Comment une dent est-elle extraite ?

Apprenons-en plus à propos des dents avant de parler d’extraction. La couronne de la dent est la partie que l’on peut observer dans la bouche, au dessus de la gencive tandis que la racine de la dent est cachée sous la gencive. Les racines sont incorporées dans un emplacement (trou) dans l’os de la mâchoire avec d’autres tissus connecteurs qui aident à maintenir la dent  dans l’os fermement.
Avant l’intervention, votre dentiste réalisera un examen de la bouche ainsi qu’une radiographie de la dent qui va être extraite et de la zone environnante afin d’observer ce qu’il se passe sous la gencive.
Une fois la préparation effectuée, il est temps d’extraire. Il existe deux types d’extraction, une extraction simple et une extraction chirurgicale.
Si vous pouvez voir la dent à l’intérieur de la bouche, alors son extraction est simple. Si vous ne pouvez pas la voir, c’est parce qu’elle n’a pas encore émergé, qu’elle est incluse ou cassée au niveau de la gencive ou en dessous de celle-ci, son extraction est alors chirurgicale.

Extraction simple

Les extractions simples sont généralement réalisées par votre dentiste sous anesthésie locale. Lors d’une extraction simple, la dent est retirée à l’aide d’un davier et d’un élévateur. Ces outils permettent à la fois de séparer la racine de la dent de son emplacement (ce qui la déchausse) et de la tenir par la couronne. Des points de sutures sont parfois utilisés pour refermer l’extraction.

Extraction chirurgicale

Les extractions chirurgicales sont un peu plus compliquées car elles retirent la dent de l’os. Ces extractions sont généralement réalisées par un chirurgien maxillo-facial et les patients sont sous anesthésie locale ou générale en fonction de la situation. Contrairement à une extraction simple où le dentiste peut attraper la couronne, l’extraction chirurgicale nécessite une incision au niveau de la gencive pour permettre l’accès à la dent. Avec un accès à la dent sous la gencive, le chirurgien retire la dent, parfois en morceaux, de la mâchoire et suture le site d’incision.

Immédiatement après le retrait de la dent, le dentiste place des gazes au niveau de l’incision et vous demande de mordre. Cette pression permet d’accélérer la coagulation afin de débuter la guérison.

Postopératoire

Durant les premières 24 heures suivant l’extraction, les patients doivent s’attendre à des saignements continus, du moins pendant quelques heures après l’intervention, un œdème et des douleurs modérées. L’intensité des douleurs est déterminée par le nombre de dents extraites, le type d’extraction et l’emplacement.
Si la douleur s’aggrave au lieu de disparaître après les 2 premiers jours, cela peut être dû à une complication appelée alvéolite.
Si aucune complication ne vient entraver la guérison, la régénération de la gencive fermera le trou en environ une à deux semaines, les tissus mous et l’os continueront de guérir durant le mois suivant.